Là où tout commence...

Astrid Préel est née d’une envie de mode plus raisonnée, plus logique, plus pérenne mais surtout d’un constat : nous achetons de plus en plus de vêtements que nous mettons peu.
Nous préférons faire confiance à nos pièces fétiches, des valeurs sûres que l’on peut porter les yeux fermés. Ces pièces où l’on se sent à la fois belle, élégante et sereine. 

Cependant l’offre de ces produits est limitée. Les prix sont souvent prohibitifs pour une qualité moindre. Cela nous contraint à nous replier sur des solutions intermédiaires, de moindre qualité, que nous devons donc renouveler régulièrement. 

Le constat est clair : le shopping à outrance, la surconsommation n’attire plus les foules. 

Le consommer « mieux » a pris le pas sur l’accumulation. 
La force de certains de vos essentiels suffit à leur longévité.