Les précommandes - en cours

Paul

Pour ces nouvelles précommandes, je vous propose de découvrir le premier manteau Astrid Préel, PAUL.

Attention, toutes les quantités sont limitées.

 

2019_01_AP_SUITE 30BD.jpg

Celui qui va vous faire aimer la pluie,

Après une année de mise au point, d'échanges avec tisseur, modéliste et ateliers, je suis très fière de vous présenter le premier manteau Astrid Préel, Paul.

À l'origine, un constat simple tiré lors d'une journée pluvieuse de mars: quoi mettre comme manteau? Comme vous toutes, j'ai plusieurs options: Le trench : très féminin mais of course sans capuche. La doudoune: tient chaud, mais dès que le printemps est là, on ne rêve que d'une chose: mettre au placard tout ce qui est synonyme de froid et d'hiver. Le ciré : parfait pour le crachin breton, mais pour aller au bureau, on a déjà vu plus glamour.

2019_01_AP_PRIO 11.jpg

Paul,

Quand on souhaite proposer un manteau de pluie, le plus important, c'est de trouver la matière idéale qui réponde à toutes les problématiques: anti-pluie, coupe-vent mais respirant, léger mais pas trop fragile, fabriqué dans une matière naturelle et non synthétique

J'ai donc fait le tour des fournisseurs susceptibles de produire cette perle rare et rapidement un seul a coché toutes les cases et pas n'importe lequel: British Millerain, cette très traditionnelle maison anglaise du Yorkshire.

2019_01_AP_PRIO 13.jpg

British Millerain,

Fondée en 1880 par Mr Miller, British Millerain est pionnière dans la mise au point du coton waxé. Les marins anglais s'y connaissent en pluie et en froid, et c'est pour les protéger des intempéries et leur permettre de rester bien au sec que Millerain a eu l'idée de génie de protéger sa toile coton avec de l'huile de lin. Ils ont en effet découvert qu'en faisant pénétrer l'huile dans la fibre du tissu, la pluie et le vent ne pouvaient plus faire leur chemin jusque notre jolie peau. Ils sont ainsi les premiers à avoir mis au point cette finition unique et ont maintenu jusqu'à aujourd'hui leur position de leader grâce à une recherche continue sur les tissus.

2019_01_AP_PRIO 15.jpg

Le tissus idéal,

Pour le manteau Paul, j'ai donc choisi la qualité STAYWAX: une toile de coton waxé au toucher sec, qui a la particularité de se laver en machine... oui oui, vous avez bien lu, Paul se lave en machine et est en 100% coton (pas une once de matière synthétique à l'inverse de votre ciré breton :-))!!

J'ai volontairement choisi un tartan vert foncé et marine moderne, dans l'air du temps mais so indémodable et surtout hyper féminin. Cette toile va se patiner avec le temps et vous mettra à l'abri de toutes ces petites gouttes de pluie indésirables.

2019_01_AP_SUITE_BD 44.jpg

Le sens du détail,

J'aime beaucoup le style que peut donner le trench avec sa taille ceinturée, mais je trouve également le look oversized parfois plus moderne. Ma solution? Les passants de ceinture ; cousus discrètement sur le côté, ils permettent de pouvoir porter Paul avec ou sans ceinture. :-)

La capuche : souvent négligée, j’ai personnellement tenu à lui accorder une grande importance afin d’être certaine que les cheveux soient entièrement protégés.J’ai donc opté pour une capuche profonde qui couvre TOUTE la chevelure en cas de pluie et qui couvre également les franges et les lunettes.

Le col : bien haut et couvrant, afin de protéger la gorge contre le vent.

2019_01_AP_PRIO 23.jpg

Ces petits riens qui font toute la différence

Pour plus d'aisance et légèreté, j'ai préféré ne pas doubler Paul mais à la place j’ai bordé les coutures. .

J'ai également rajouté deux poches plaquées sur les côtés, toutes les deux avec un rabat afin que l'eau ne fasse pas son chemin à l'intérieur.

Pour les plus sportives, vous pourrez même enjamber votre vélo avec Paul grâce à sa fente bas de dos.

La fermeture éclair vient de chez YKK, marque japonaise à renommée mondiale, qui garantit une maille de zip qui ne saute ni n'accroche.

Les pressions sont de marque allemande. Très discrètes afin de ne pas dénaturer la coupe de Paul et son coloris unique.